La Vallée du Fango

LA VALLEE DU FANGO

Un fleuve entre Mer et Montagne

La région du Fangu est située au nord-ouest de la Corse, entre Porto et Calvi. Au pied de la Grande Barrière, la plus grande chaine de montagnes de l'île, elle présente une très forte identité géographique.

Un paysage minéral : Avec ses magnifiques vasques d'eau translucide, le fleuve, que l'on nomme le plus souvent «la rivière», attire par sa beauté à l'état pur. Il a été labellisé « Rivière Sauvage » en Juin 2019. C'est un cours d'eau enchanteur, très préservé, et les paysage qu'il a creusés font partie des plus beaux de Corse. Son eau d'une qualité remarquable, ses gorges pittoresques essentiellement composées de roches volcaniques vertes, rouges, violettes ou encore noires, ses cascades, le tout enjambé par de vieux ponts de pierre. Une nature de caractère : La vallée du Fangu, étroite et profonde, aux attraits naturels remarquables, est une Réserve de Biosphère depuis 1977. Elle s'étend de Galeria à Mansu, 2 communes d'une complémentarité incroyable : - Mansu Adossé aux plus hauts sommets de l'île, dont la fameuse montagne trouée ( Le Capu Tafunatu), le village est niché dans la haute vallée du Fangu, au coeur du Parc Naturel Régional de Corse. Mansu abrite 2 grandes forêts, l'une de pins et l'autre de chênes verts, dont certains seraient, dit-on, les plus vieux au monde (250 ans). - Galeria Porte d'entrée nord de la somptueuse réserve maritime de Scandola, Galeria est une petite station estivale appréciée pour son calme et ses possibilités de promenades en mer. Dans cet écrin de nature intacte et protégée, il existe de nombreux sentiers de randonnées dont le Tra Mare e Monti et la Muntagnera, qui permet de rejoindre le GR20. S'aventurer sur ces nombreux chemins, c'est découvrir un patrimoine architectural notable : vieux ponts, moulins, vieilles maisons de pierres taillées. Une terre de Bergers La vallée du Fangu coule au cœur d'une micro région appelée le Falasorma composée essentiellement des communes de Mansu et de Galeria. Les habitants des nombreux hameaux ont tous des attaches dans une autre région, située au delà des montagnes : Le Niolu. La vallée a longtemps été occupée exclusivement par des bergers niolins et leurs familles, et ce de l'automne au début de l'été. Ils franchissaient ensuite les montagnes par un sentier de transhumance, la Muntagnera, que l'on peut encore emprunter, pour regagner le Niolu en été. Les liens entre les 2 régions sont encore très forts aujourd'hui.

VISITE VIRTUELLE

Découvrez les alentours